26
Sep-2021

Cannes : Des 43èmes Régates plus que royales !

COMMUNIQUE DE PRESSE 25/09/21

 

Les Régates Royales organisées par le Yacht Club de Cannes, se sont achevées ce samedi 25 septembre par une ultime journée exceptionnelle dans une jolie brise d’Est. Après cinq jours à naviguer en short et tee-shirt, un grain en fin de course a au moins permis à certains équipages de tester pour la seule et unique fois leurs cirés… Foi d’habitués des « Royales », cette 43ème édition restera dans les annales.

Même les cigales cachées dans les massifs de plantes ont encore de la voix. Il flotte un vrai parfum d’été. Jusque tard dans la soirée de vendredi, les équipages achèvent de gruter Dragon et 5,5 MJI au Yacht Club de Cannes, tandis que les marins anglo-saxons et du nord de l’Europe pour la plupart, refont la régate autour de quelques pintes de bières quai Saint-Pierre. Le long de la Croisette, les discothèques en bordure de plage affichent complet. L’on fête aussi les jeunes mariés à coup de feux d’artifice. Autour de bolides garés devant les lieux emblématiques que sont le Martinez ou le Palm Beach, l’on parle un peu toutes langues et pas que le russe. Et sur les célèbres marches du Palais des Festivals, les touristes en goguette se succèdent pour un traditionnel selfie sur tapis rouge. Samedi matin, changement de décor. La queue pour embarquer sur les navettes à destination des îles de Lérins s’allonge, tandis que des nuages bas défilent poussés par le vent d’Est. L’on attend de la brise pour l’apothéose, et on ne parle que de ça sur les pontons. Sur les quais, les équipages s’affairent. Il faut comme toujours briquer les cuivres, vérifier écoutes et autres cordages, débarquer les voiles de petit temps, préparer l’avitaillement, et briefer gentiment les invités et autres VIP conviés à bord pour cette ultime journée des Régates Royales. Le vent annoncé est de la ponctualité d’un TGV, entre 15 et 18 nœuds outre quelques rafales à 22 en fin de parcours. Il y de quoi être sidéré par la qualité générale des manœuvres sur ces voiliers d’une rare complexité à barrer et mener. Juste avant l’heure du goûter, devant une foule aussi dense qu’à la sortie d’un concert, les bateaux s’amarrent les uns après les autres. Les visages sont burinés. Les vendeurs de crème solaire ont dû faire de bonnes affaires… Dans les cockpits, on refait la régate selon une devise toujours en vogue par les sportifs du monde entier : « Après l’effort le réconfort ! » Clap de fin pour ces 43èmes Régates Royales, et qui n’ont jamais aussi bien porté leur nom. VHF en mains, Jérôme Nutte qui coordonne la partie régates et donc les comités de course, affiche un sourire qui en dit long. « Je suis content. C’est une super édition. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu de pareilles conditions, et la quarantaine de bénévoles du Yacht Club de Cannes – une sacrée bande de copains – a effectué un boulot remarquable, permettant de disputer comme prévu pour les Classics une course par jour, et pour les autres séries plusieurs manches. Ce n’est pas courant, les Dragon et 5,5 MJI sont même venus nous féliciter pour la qualité des régates que nous leur avions concoctées. J’avoue que cela m’a touché… » Jean-François Cutugno, président du Yacht Club de Cannes, et qui organisait là ses premières « Royales », a juste eu le temps d’ôter sa tenue de mer pour le pantalon blanc blazer cravate afin de lancer la remise des prix dans le kiosque à musique près de l’hôtel de ville. Il faut dire que ce brillant régatier « multi tâches » a disputé ces jours-ci à la barre la Gold Cup en Smeralda, terminant sur le podium. « Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo c’est vrai, et du coup cette 43ème édition a été tout bonnement exceptionnelle. J’ai été impressionné par la manière dont ces équipages tirent la quintessence de leurs bateaux, et avoue n’avoir pas souvent vu un tel niveau de régate. Il faut également souligner que les Régates Royales ne sont pas qu’un évènement franco-français. La preuve, les vainqueurs sont issus de huit pays différents. Je ne pouvais pas rêver meilleur scénario, et je reconnais être fier de ce qui a été mis en place par le club, avec l’appui de la ville et de nos partenaires. » Il faut le dire, les remises de prix sont le plus souvent soporifiques… Rien de tout ça à Cannes, où les équipages ont manifesté leur joie de monter récupérer leurs trophées dans une ambiance de fin de match de rugby, skippers, équipiers comme propriétaires. Pourquoi ? Car ils ont vécu une semaine de voile absolument exceptionnelle. Il ne faut pas le répéter, mais demain dimanche 26 septembre, orages et fortes pluies ont décidé de s’inviter en rade de Cannes… Oui, les planètes étaient véritablement parfaitement alignées cette semaine. Vivement 2022 !

 

Les vainqueurs dans chaque classe :

5,5 MJI French Open de France : Aspire (Mateuz Kuskinierewicz/Pol)

Dragon French Open de France : Bande à part (Gery Trentesaux/Fra)

Tofinou : Pitch (Patrice Riboud/Fra)

Smeralda 888 Gold Cup : Millenium Falcone (Marco Favale/Mon)

Classe Marconi – de 15 m : Argos (Eduardo Mendez/Esp)

Classe Marconi + de 15 m : Il Moro di Venezia (Massimilio Ferruzi/Ita)

Epoque Aurique – de 15 m : Oriole (Juan-Carlos Eguiagaray/Esp)

Epoque Aurique + de 15 m : Scud (Patrizio Bertelli-Torben Graël/Ita-Arg)

Big boat : Tuiga (Daniel Pereira/Mon-Dan)

Epoque Marconi + de 15 m : Comet (William Woodward-Fisher/GB)

Epoque Marconi – de 15 m : Carron II (Angelo Mazarella/Sui)

One Ton Classic : Resolute Salmon (Beppe Zaoli/Ita)

 

ABC

Marconi : Se dit d’un gréement constitué d’une grand-voile triangulaire dont le point le plus haut, se situe en tête de mât.

Aurique : Se dit d’un gréement constitué d’une grand-voile de forme quadrangulaire, établie sur un pic, une corne ou une vergue.

Résultats

 

Les photos du jour :

Studio Borlenghi

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec