21
Sep-2020

Les Dragon et les Star ouvrent le bal

2020, Régates   /  

Le coup d’envoi de la 42e édition des Régates Royales, rendez-vous incontournable des amateurs de yachting, de traditions et de belles coques, a été donné ce lundi à Cannes sous un beau soleil. Les Dragon et les Star ont disputé de belles courses dans un petit temps orageux : une en baie de Cannes pour les premiers, deux dans la Rade Est pour les seconds. Demain, les voiliers classiques entreront en scène et offriront un magnifique spectacle tout au long de la semaine.

Soleil, orages : les conditions électriques ont fait le bonheur des photographes et ont tout de même permis de faire de cette première journée des Régates Royales une réussite sur l’eau. En parallèle, les yachts classiques arrivent au compte-goutte dans le Vieux-Port de Cannes depuis hier, lui donnant des airs de véritable livre d’histoire maritime ouvert.

Une belle entrée en matière

Les Star, anciens quillards olympiques, ont été les premiers à s’élancer peu après midi dans la Rade Est dans un vent d’Est de 7 à 9 nœuds. Avec une victoire et une 2e place chacun au compteur après les deux courses du jour, Aftermath et Asteria 6 sont à égalité de points en tête du classement. FRA 8196 complète le podium avant jury.

Les Dragon, petits quillards de 9m à la fois sportifs, techniques, rapides et élégants, leur ont emboîté le bas en baie de Cannes quelques minutes plus tard. De retour aux Régates Royales depuis 1987, cet ancien support olympique monotype dessiné en 1929 par le norvégien Johan Anker donne toujours lieu à une compétition certes conviviale mais acharnée. Cette première journée de régate n’a pas dérogé à la règle, même si le vent mollissant n’a pas permis au comité d’envoyer de seconde course. Premier à couper la ligne d’arrivée, le bateau suisse Free pointe en tête du classement général provisoire ce soir, devant le turc Provezza Dragon et le britannique Joanna.

Toutes les séries sur l’eau dès demain

Dès mardi, les yachts classiques, Spirit of Tradition, One Ton Classic, Tofinou et 5.5 Metre se joindront aux Dragon et aux Star pour offrir un spectacle hors du temps en baie de Cannes. Parmi ces yachts d’exception, témoins de l’âge d’or du yachting : Lulu, l’un des plus vieux bateaux de plaisance français encore à flots et le plus vieux à encore régater. Dessiné en 1897 par Thomas Rabot, le petit cotre aurique de 14,68m construit sur les bords de Seine au chantier Tixier a disputé les Jeux Olympiques de 1900. Depuis, le bateau a changé de mains et de noms à plusieurs reprises avant d’être retrouvé par un ancien officier de Marine et d’être restauré au chantier du Guip de l’île aux Moines. Classé monument historique en 1993 et labellisé BIP (Bateau d’intérêt patrimonial) par la Fondation du patrimoine maritime et fluvial, il a retrouvé le chemin de la régate en Méditerranée depuis son rachat par dix amis Français en 1989.

Un vent de 4 à 6 nœuds de secteur sud, forcissant lors du passage de grains orageux, est attendu demain, ce qui devrait permettre à toutes les Classes de courir. Un beau spectacle en perspective !

Le programme du mardi 22 septembre 
Dragon : trois courses à partir de 11h
5.5 Metre : deux courses à partir de 11h
Star : deux courses à partir de 11h
Classic Boats : une course à partir de 12h
Tofinou : une course à partir de 12h
One Ton Classic : deux courses à partir de 13h

RETROUVEZ LES CLASSEMENTS EN CLIQUANT ICI

 

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec